Une heure dans Toulouse…

Voici une petite série one shot.

J’avais envie de faire des images, de m’amuser, d’essayer des choses et peu de temps devant moi.

Je me suis donc lancé un petit défi : une heure pour prendre des instantanés de la vie toulousaine, au coucher du soleil et à la vitesse des passants.
Equipé de mon objectif fixe (30 mm), en voici le résultat.

Qu’en pensez-vous ?

J’attends votre réaction…

10 commentaires

    • Salvi dit

      Merci pour ton commentaire.
      C’est vrai que la dernière s’approche d’un résultat sympa.

      Je pousserai peut-être en ce sens…

    • Salvi dit

      Effectivement, les « trop flous » donnent plutôt l’impression d’être de la déco que de la photo.
      Je retiens pour la suite…

  1. RIO dit

    Les guitares, la pharmacie, la silhouette sont rassurantes en ce sens qu’elles nous permettent de nous accrocher au « connu ». Je leur préfère donc les autres dans leur caractère plus insaisissable donc onirique !
    Commentaire à chaud. Je les regarderai encore dans quelques temps.

  2. RIO dit

    Ben tu vois, je ne dirais pas flou … je trouve pas çà flou du tout ! Insaisissable me parait bien être le mot. Le flou m’ évoque l’à-peu-près. L’insaissable m’évoque la poursuite d’un quelque chose !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *