2 commentaires

  1. Quentin dit

    Très belle série, je la vois comme une mise en garde d’un fléau qui se propage aux proches banlieues des grandes villes… Ce n’est pas une question de nostalgie effectivement, mais la préservation des petits commerces est quand même une nécessité pour contrer l’effet de « ville dortoir » qui devient un véritable problème d’urbanisme.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *