Expression libre

Sans titre1

Dur… Je ne savais pas si j’aurais le courage de faire des images ces prochains jours.
Ce lundi, j’étais seul chez moi. Alors à midi, je suis allé une heure dans Toulouse pour ne pas être seul pendant la minute de silence.
J’ai vu cette émotion de milliers de personnes, heureux et forts d’être là ensemble. Vivre.

En rentrant, j’ai croisé ce graff.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *