La longue attente

C’est le soir, il fait froid.

Les groupes de touristes sont déjà repartis dans leur cars.
Les parisiens pressés ne font que passer sans même jeter un œil.

Sur le marché de Noël de Montmartre, les commerçants attendent…

 
 
 
 

En attendant... En attendant... En attendant... En attendant... En attendant... En attendant... En attendant... En attendant... En attendant... En attendant... En attendant... En attendant...

8 commentaires

  1. De belles prises, une ambiance tamisée des choix de cadrages simples et efficaces…par contre, les commerçants ne donnent pas envie pour 2 sous d’aller leur acheter quoi que ce soit !!! Faudrait qu’ils apprennent le sourire ou bien à raccrocher leur téléphone !

  2. Pyrros dit

    Au moins ils se laissent photographier … A toulouse c’est n’est pas toujours le cas.

    J’adore la photo des bandeaux avec les têtes qui renforcent cette sensation d’étrange et d’attente

    • Salvi dit

      Merci Pyrros !
      Ouais, il ne se laissait pas tous prendre, il en manque du coup… Dommage parce qu’ils avaient de bonnes têtes…
      Montmartre est très touristique, ils sont donc très habitués aux photographes, ou n’ont pas trop le choix…

  3. Bravo pour ce bel échantillon, de photos: la palette chromatique chaude traduit bien l’intimité de ces vieux quartiers et donne de l’âme aux scènes. La reprise de situations analogues mises en scène et composées selon des cadrages semblables, semble rapprocher des destins. Et les regards de chacun des « personnages » qui passent sur les clichés,se croisent et se multiplient en coalescence émouvante, se superposent pour s’enrichir mutuellement. Bel exercice d »écriture par la lumière » ( étymologie de « photographie ») AV.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *